Recours en annulation et retrait litigieux

Mérite d’être cassé l’arrêt déclarant irrecevable la demande de retrait litigieux (C. civ., art. 1699) formée à l’occasion d’un recours en annulation d’une sentence arbitrale au motif que la mission de la cour d’appel, saisie en application des articles 1520 et 1525 du code de procédure civile, est limitée à l’examen des vices énumérés par ces textes. En statuant ainsi, alors que l’exercice du retrait litigieux affecte l’exécution de la sentence, la cour d’appel viole l’article 1699 du code civil ( civ. 1ère, 28 février 2018, F-P+B, n° 16-22.112).