Assemblée Générale CMAP – Institut 131 (16/09/20)

Le 16 septembre 2020, le CMAP – Institut 131 a tenu son Assemblée Générale annuelle dans les locaux de la Chambre de Commerce Paris Ile-de-France.

Ouverte par Jérôme FRANTZ, Vice-Président Délégué CMAP, la séance fut l’occasion pour l’équipe du CMAP de présenter son rapport d’activités (Consulter le Rapport d’Activités du CMAP).

Aujourd’hui premier centre français de résolution des différends, le CMAP justifie d’une longue et vaste expérience dans tous les risques et conflits de l’entreprise, en interne comme au travers de leurs relations commerciales.

En 25 ans, ce ne sont pas moins de 10000 entreprises qui nous ont fait confiance, tous secteurs d’activité confondus.

Au travers de plus de 6000 dossiers traités, le Centre a confirmé sa valeur ajoutée au travers de l’accompagnement sur-mesure de nos clients, l’encadrement des procédures, les règlements ainsi qu’un ensemble d’outils en évolution constante. 

Les enjeux économiques confiés par nos clients sont de plus en plus importants au fil des ans. C’est un gage de confiance des entreprises, qui sont par ailleurs de plus en plus nombreuses à anticiper les risques via la médiation. Aussi pouvons-nous comptabiliser plus de 8 milliards d’Euros d’enjeux cumulés depuis la création du CMAP.  

La performance des modes alternatifs de règlement des différends ne se mesure pas qu’à la croissance d’activité, mais également à un taux de succès qui en fait une réelle stratégie gagnante pour nos clients. 

Dans 70% des cas, au CMAP, un accord est trouvé entre les parties. Ce taux atteint 80% en médiation conventionnelle, et 95% en médiation sociale et consommation.

Parallèlement, le Centre, pionnier de la formation, a formé plus de 6000 Professionnels aux Modes Alternatifs de Règlement des Différends, au travers de parcours certifiants et d’ateliers de perfectionnement. En 2019, l’organisme de formation officiel du CMAP est créé, l’Institut 131

Soutenu par la Chambre de Commerce et d’Industrie PARIS Ile-de-France, et fort de nombreux partenariats noués avec les acteurs du monde universitaire, juridique et économique, le CMAP a su affirmer sur le long terme son influence au sein de son écosystème. 

C’est naturellement que le CMAP a été consulté lors de plusieurs cycles de travaux initiés par les Institutions: 

  • 19 septembre 2019 : audition de Sophie Henry et Bérangère Clady par le Haut Comité Juridique de la Place Financière de Paris (HCJP) dans la cadre du groupe de travail sur l’arbitrage en matière bancaire et financière.pour nos clients;

  • 29 octobre 2019 : audition de Sophie Henry et Bérangère Clady, aux côtés de la CCI Paris Ile de France par la Commission des Lois de l’Assemblée Nationale dans le cadre de la mission d’information sur le bilan et les perspectives des actions de groupe;

  • 6 novembre 2019 : audition de Sophie Henry et Bérangère Clady par le groupe de réflexion instauré par la Cour d’appel de Paris. Composé de magistrats, avocats, médiateurs et conciliateurs, il a pour objectif de présenter ses réflexions à la Chancellerie pour promouvoir les MARD.

Depuis le mois de juillet, c’est auprès du Ministère de la Justice que le Centre fait entendre sa position. 

Dans le prolongement de la loi de programmation et de réforme pour la justice, le Ministère de la Justice a pour ambition de proposer un cadre normatif aux plateformes de médiation et d’arbitrage. 

Dans cet esprit, un Groupe de travail sur la certification des Plateformes est né, dont la vocation d’établir un référentiel normatif. 

Le CMAP est l’unique acteur des MARD consulté dans ce projet. 

Assemblée Générale – 16 septembre 2020

Cette Assemblée Générale fut également l’occasion d’accueillir 5 nouveaux membres du CMAP, les Cabinets d’Avocats:

Parce qu’ils ont conscience de l’importance de l’action du CMAP auprès des institutions françaises et européennes, nos membres correspondants soutiennent nos activités en partageant la même ambition : gérer les conflits autrement en créant de la valeur au travers de solutions innovantes et aider au développement des MARD.